Quand le modèle a du mal

Avatar de l’utilisateur
ouiouiphoto
Site Admin
Inscription : jeu. juin 04, 2015 14:20
Site internet : https://www.ouiouiphoto.fr

Quand le modèle a du mal

Message par ouiouiphoto » jeu. août 20, 2020 10:32

Voici une photo de Noémie que nous avons fait lors de notre première séance. Noémie est une "Garçonne" un peu "androgyne" et on avait exploité ce coté

Photo.jpg
Photo.jpg (519.27 Kio) Consulté 423 fois

A la fin de la séance Noémie me dit qu'elle ferait bien une autre séance plus Girly, Sensuelle avec un peu de Lingerie. Je suis assez cash avec mes modèle et donc je lui explique que je ne pense pas qu'elle soient capable de le faire avec ce qu'elle m'avait montré. Mais, finalement, je me rend contre que ce que j'aime dans le travail de studio c'est de relever des challenges, la découverte, la nouveauté. Essayer des choses qui ne m'attirent pas forcement. Je propose donc a Noémie de m'envoyer des exemples. Noémie m'a donc envoyé des choses très sensuelles, avec des filles a long cheveux. Ce genre de photo qui se veut simple et décontracté alors qu'il y a pas mal de boulot derrière. Mais comme j'aime les challenge je lui dit essayons. Je lui envoi des propositions. Noémie ne souhaitais pas se mettre en culotte simple mais voulais plus exploiter le haut du corps avec soutient gorge.

Je vous l'ai dit au début Noémie est une Garçonne. Elle joue au foot. N'a jamais fait de yoga ou de dance. Donc sa pose naturelle c'est plus un joueur de foot dans un mur essayant de bloquer le ballon. Au niveau lingerie elle n'a rien. Elle a donc acheté pour l'occasion deux soutient gorges un peu plus "fantaisie". Un blanc et un noir. Une fille qui fait des photos de lingerie arrive généralement avec un sac rempli de sous vêtements :D

Pendant mes séances photos j'écoute plutôt de la musique "Musclée". La j'avais mis de la musque douce. J'ai plus utilisé la lampe pilote du flash que l'éclairage jaunâtre de la lampe au plafond de mon studio pour avec une ambiance lumineuse plus tamisée. J'ai fermé la porte du studio car Mirou était dans la maison pour que Noémie puisse se faire un petit cocon

Très rapidement Noémie c'est rendu compte ce qu'elle croyait pouvoir faire, ce qu'elle trouvais sensuel devant sa glace chez elle, ne l'était pas forcement. Il a donc fallu aller lui faire chercher des émotions. On a commencé a travailler plus sur des mouvements que sur des poses statiques. Pour des portraits plus serrés je lui ai demandé de penser a un moment agréable ou triste en fermant les yeux pour bien se mettre dans l'humeur puis simplement d'ouvrir les yeux. J'ai fait énormément de photos pour lui montrer a chaque fois les progrès quelle faisait, pour qu'elle se rende compte qu'elle pouvait y arriver mais qu'il fallait juste qu'elle débloque des choses. Voila le genre de résultat auxquels nous sommes arrivé

Photo-73.jpg
Photo-73.jpg (704.72 Kio) Consulté 423 fois

La séance a été longue. Début 11h15 Fin 16h15 avec une pause déjeuné. 450 photos prises pour n'en garder que 13. A partir du moment ou vous essayez de choper la bonne photo sur un modèle qui bouge vous ferez plus de photo que dans des poses statiques.

Alors vous allez me dire. Pourquoi ne pas prendre une modèle qui sait directement faire des poses sensuelles ? Simplement car dans ce cas il y a moins d'interaction avec le modèle et dans le travail de studio, personnellement, c'est cette interaction que je trouve intéressante. Arriver a emmener le modèle la ou il ne sait pas encore aller . On fera une troisième séance forcement un jour avec Noémie. Je lui ai conseillé d'aller voir d'autres photographes pour se faire des expérience. Pour voir aussi d'autre style de travail. Mais je suis persuadé que la prochaines fois qu'elle reviendra vers moi on fera des choses très sympa car elle sera aller plus loin et je serais aussi l’emmener plus loin.

Une anecdote pour finir. J'avais réalisé il y a un moment une séance avec une modèle qui était venue avec des vêtements tous assez large alors que la demoiselle a des formes. Mais elle ne les assume pas trop. A la fin elle avait un T-Shirt blanc avec marqué femme dessus. J'arrive a la convaincre de mettre une pince dans le dos pour cintrer le T-Shirt et nous prenons une photo ou ses formes sont visibles. Je discute avec elle a la fin de la séance pour lui dire qu'elle devrait plus exploiter ses formes. Elles sont la, elle sont jolie. Elle me recontacte il y a peu pour faire une deuxième séance. Je lui dit pourquoi pas mais qu'il va falloir faire autre chose. Que nous n'allions pas refaire la même. Et la elle m'annonce, que suite a note séance, elle a changé sa garde robe pour des choses qui la mette plus en valeur :D

En fait je suis un Psy, j'utilise la photo comme moyen thérapeutique et comme j'aime cela je suis Maso en plus :D

Avatar de l’utilisateur
Vincent_57
Inscription : dim. mars 04, 2018 12:31
Site internet : https://www.flickr.com/photos/vincemath/

Quand le modèle a du mal

Message par Vincent_57 » jeu. août 20, 2020 17:45

Ayant vraiment très peu de pratique et encore moins d'expérience pour le portrait, je ne sais pas trop si je suis fondé à répondre sur un sujet que tu maitrises plus que bien.
En tout cas ce fut un sacré challenge à relever et pas gagné d'avance. Arriver, grâce à ton empathie et à ton pouvoir de persuasion, à mener ton modèle là où tu le souhaitais tout en respectant sa propre sensibilité est un véritable exploit.
Cela se voit instantanément sur les deux photos présentant deux expression radicalement opposées.
A mon gout, deux superbes images :thumb: :thumb: :thumb:

Avatar de l’utilisateur
alainaubril2003
Inscription : mar. févr. 09, 2016 21:53

Quand le modèle a du mal

Message par alainaubril2003 » jeu. août 20, 2020 21:07

Beau challenge pour les 2.
Le 2 photos sont superbes mais Noémie semble plus crispée sur la seconde.
La présentation des poses de tes autres modèles à Noémie lui permettraient peut-être de hiérarchiser sa difficulté à imiter chacune d'entre-elles (à cause de la tenue, à cause de la position du corps, pour d'autres raisons personnelles) pour que vous puissiez rester plus facilement dans les limites de sa zone de confort ou en dehors de sa zone d'inconfort.
Le psy saura faire ;)

Avatar de l’utilisateur
ptiloulou
Inscription : mer. juil. 01, 2015 08:40
Site internet : https://capteur2vie.wordpress.com/

Quand le modèle a du mal

Message par ptiloulou » jeu. août 27, 2020 14:01

j'aime beaucoup la seconde. Justement cette attitude un peu apeurée, craintive, gênée donne beaucoup de force à l'image. Idem pour sa posture. Je ne vois pas le footballeur mais effectivement il y a quelque chose de masculin qui est très intéressant. Cela donne un beau contraste avec l'épaule nu et le soutien gorge apparent. C'est un très belle photo ouioui :thumb: